dimanche 11 octobre 2015

Les signes essentiels du sacrement eucharistique sont le pain de blé et le vin du vignoble



En ce début du mois d'octobre, lors d'une séance de lecture commune du catéchisme de l'Eglise catholique, encadrée par un frère carme, nous avons abordé la question du sacrement de l'Eucharistie. Un point m'a interpellé sur la matière des deux espèces de ce sacrement : le pain de froment et le vin de la vigne. Le catéchisme, au numéro 1412, dit :

1412 Les signes essentiels du sacrement eucharistique sont le pain de blé et le vin du vignoble, sur lesquels est invoquée la bénédiction de l’Esprit Saint et le prêtre prononce les paroles de la consécration dites par Jésus pendant la dernière cène : « Ceci est mon corps livré pour vous... Ceci est la coupe de mon sang... »

C'est une question qui a son importance, car il y a des pays où le blé tendre (froment) et la vigne ne poussent pas. Donc le problème a dû se poser aux missionnaires dans ces pays.

Un auteur a abordé cette question de façon explicite, saint Thomas d'Aquin, dans la Somme Théologique IIIa. Il dit :

"Bien que le blé ou le vin ne soient pas produits dans toutes les régions, on peut les transporter facilement partout, autant que c'est nécessaire pour l'usage qu'on en fait dans ce sacrement. Et si l'un des deux manque, on ne doit pas consacrer l'un sans l'autre, parce que ce ne serait pas alors un sacrement complètement achevé."

A la question "le pain de froment est-il requis à la matière de ce sacrement?", l'auteur répond :

"Ce sacrement contient le Christ qui se compare au grain de froment, lorsqu'il dit (Jn 12, 24): "Si le grain de froment tombé en terre, ne meurt pas, il reste seul." Donc le pain de froment est la matière de ce sacrement."

Et à la question "le vin de la vigne est-il la matière propre de ce sacrement?", l'auteur répond :

"De même que le Seigneur s'est comparé au grain de froment, il s'est comparé à la vigne lorsqu'il dit (Jn 15, 1): "je suis la vraie vigne." Mais seul le pain de froment est la matière de ce sacrement, nous l'avons vu. Donc seul le vin de la vigne est la matière propre de ce sacrement."

Sources : Catéchisme de l'Eglise Catholique, Somme Théologique IIIa Paes de saint Thomas d'Aquin.